Un groupe d'élus "Radicaux de Gauche et progressistes" à Creil !

Publié le par eric montes

On en rêvait : çà c’est fait ce vendredi 21 mars avec l’installation du nouveau conseil municipal de Creil. Eric Montes est élu 3ème adjoint chargé de l’économie, du commerce, de l’artisanat et de l’emploi, Gallia Basmaison, qui s’est apparentée à notre groupe, se voit confiée l’épanouissement citoyen, la culture et les sports comme 5ème adjointe. La benjamine du conseil Marine Barbette, 22 ans, est nommée conseillère déléguée à la citoyenneté des jeunes, Aicha Oyono devient conseillère déléguée aux handicapés. Eddie Beaubrun sera conseiller délégué à la jeunesse. Nous l’avons choisi comme président du groupe : il a d’ailleurs prononcé son premier discours ce vendredi. Enfin, comme le prévoit le règlement intérieur, Mustapha Houari, élu suppléant, sera également membre titulaire du groupe.

Nous avons décidé d’associer aux travaux du groupe de manière permanente les deux candidats PRG du premier tour qui ont du se retirer pour faciliter les fusions avec les listes Communiste et Lutte Ouvrière : Tamadjian Diakité et Cherazade Boussada. De même Jérome Dupothui, délégué des JRG, et Imen Bouharb, vice présidente du comité de soutien de Creil l’Audacieuse seront invités aux réunions mensuelles du groupe. Cà fera Aicha-copie-1.jpgbeaucoup de monde mais nous récupérons deux grands bureaux  à l’ étage des élus et l’un sera aménagé en salle de réunion et de réception des creillois.

Le cercle Radical de Gauche creillois a choisi dès octobre de construire avec la section socialiste la liste  « Creil l’Audacieuse » avec Jean Claude Villemain comme tête de liste. Sans être, au préalable,  des « aficionados » du conseiller général de Creil Sud, nous pensions que le PS qui réalise les meilleurs scores des forces de Gauche à chaque consultation électorale et dirige la mairie depuis Jules Uhry, avait la légitimité incontestable  pour conduire la liste d’union de la Gauche avec la tête de liste que la section locale se désignerait librement. Soucieux  de notre indépendance, nous refuserions que d’autres que nous choisissent nos candidats aux élections : nous respectons en réciprocité les choix de nos partenaires.

Par ailleurs, nous estimions, et le déroulement de cette campagne nous a donné raison, que la démarche de Gilles Seguin uniquement centrée, et même « obnubilée », sur ses ressentiments personnels envers Jean Claude Villemain ne pouvait qu’entrainer sa liste dans une aventure dangereuse de division et de haine qui ne pourrait permettre une fusion des forces de Gauche au deuxième tour. De plus, durant tout le mandat 2001-2008, nous avions eu à déplorer et à subir les manœuvres agressives et les prises de position douteuses du groupe Démocratie, Solidarité pour Creil mené par Philippe Machu et Anne Marie Février. Ces élus « divers Gauche » manifestaient une défiance permanente et malsaine sur les militants politiques et sur les jeunes issus de l’immigration qui nous posaient véritablement problème pour imaginer repartir plusieurs années avec eux. Enfin la démarche des Verts nous a paru erratique pour des élus régionaux qui ont une pratique quotidienne de l’union de la Gauche. Elle semblait guidée par des vieux règlements de compte creillo-creillois d’une époque révolue que nous n’avions pas vécue.

La campagne fut très dure et marquée par les coups bas, les tracts diffamatoires, les rumeurs calomnieuses, les errements pathétiques de l’ancien permanent de la fédé PS soutenu avec une condescendance abusive par le parisien-l’Oise matin, les appels désespérés à l’électorat et aux candidats de Droite par ceux là même qui nous donnaient des leçons d’éthique et de morale.

Malgré tout çà, l’électorat jeune, populaire et métissé de Creil ne s’est pas trompé et a massivement préféré le rassemblement des forces de Gauche à l’UMP du sémillant Nourredine Nachite et à la liste d’aventuriers menée par notre ancien ami Gilles Seguin qui nous a beaucoup déçu pour s’être fourvoyé ainsi dans le reniement d’une vie de militant socialiste.

La page est maintenant tournée et nous sommes motivés et même exaltés par l’action à mener poussés, encouragés par une majorité des creillois. Le programme est audacieux, l’équipe est soudée autour du nouveau maire Jean Claude Villemain, les délégations sont adroitement réparties pour que chacun puisse exprimer toute ses compétences et son énergie. Notre complémentarité vient de notre diversité : socialistes, radicaux, communistes, trotskystes, associatifs mêlant expérience et jeunesse. Nous mesurons les responsabilités qui nous sont confiées par nos concitoyens et nous nous engageons à y faire face.

Les élus Radicaux et progressistes seront vos alliés pour réaliser le programme de Creil l’Audacieuse mais nous ne le ferons pas seuls. Notre démarche repose entièrement sur la démocratie participative partagée. Nous appelons tous les creillois qui veulent développer Creil et en faire une ville belle, ambitieuse et solidaire de nous rejoindre pour mener ensemble l’action. L’heure est à l’engagement : nous invitons tous les creillois qui se reconnaissent dans nos valeurs de fraternité, d’humanisme, de laïcité et de solidarité à nous contacter et a venir participer à l’aventure……A  très bientôt….

Radicalement votre….

Les élus du groupe « Radicaux de Gauche et progressistes »

Publié dans interventions d'élu

Commenter cet article