Tribune libre dans Creil-Infos de mars 2006 : « Creil, ville propre : j’y crois ! »

Publié le par eric montes

                  J’ai été attristé des propos de M. Ricallens dans un hebdomadaire disant que Creil était sale et qu’il était illusoire de faire un plan propreté ou de prévoir des amendes…

                 Pour avoir participé au groupe de travail "propreté" qui a abouti au plan d’action et au guide propreté distribué à tous en février, je souhaitais réagir et confirmer l’engagement de la municipalité pour "faire ensemble une ville plus propre". Premièrement Creil n’est pas sale mais subit des pics de saleté récurrents à endroits et heures précises comme la gare ! Nous avons rencontré durant une année tous les comités de quartier, tous les bailleurs sociaux, les syndics de nombreuses copropriétés, les associations de commerçants et il s’est dégagé une prise de conscience et une volonté partagées de relever le défi de la propreté. Tous les ensembles d’habitations se sont engagés à respecter les heures de sorties des poubelles et des encombrants. Plusieurs comités de quartier nous ont proposé spontanément d’organiser des actions collectives de nettoyage ! Nous avons renforcé de façon importante les moyens techniques et humains du service voirie pour résorber les pics de saleté du centre-ville et nous avons ouvert un numéro d’appel (le 03 44 29 51 12) pour que chacun puisse signaler un problème particulier. Nous répondons à tous les appels et nous intervenons dans les 24 heures.

               Cependant, certains habitants sont réfractaires à toute contrainte et la nécessité de faire respecter des consignes claires par des amendes de voirie s’est imposée et fut demandée par tous nos interlocuteurs : la grande majorité des Creillois désire une ville plus propre et ne supporte plus qu’une minorité salisse sans souci de l’environnement collectif. Les agents propreté assermentés, qui ont commencé à patrouiller ne chercheront pas à "faire du chiffre", ils se voudront pédagogiques pour faire partager notre préoccupation commune mais verbaliseront les récalcitrants dûment prévenus. Le guide propreté précise tous les emplacements de halte-chiens, de dépose de verre, tous les horaires de ramassage des ordures et les encombrants. Personne ne pourra dire qu’il ne savait pas !

               Au contraire de ce que pense M. Ricallens, les Creillois s’intéressent à la propreté et souhaitent la réussite de ce challenge. Il est dérisoire de le dénigrer par souci électoraliste. Préserver notre cadre de vie est un acte citoyen quotidien de chacun qui devrait transcender nos opinions politiques.

 Eric MONTES , Conseiller mandaté à la voirie, l’environnement et la propreté urbaine

Publié dans libre opinion

Commenter cet article

jean-charles daveau 08/04/2006 15:01

Bravo pour ce Blog!

PEL 08/04/2006 11:57

Demande à Chirac s'il ne lui reste pas une moto crotte quelque part à l'Elysée - lol

Jhavas 08/04/2006 11:56

Bon courage Eric, les crottes de chiens il n'y a rien de pire à combattre ;-)