Défaite aux Législatives : cruelle déception !

Publié le par eric montes

Je remercie les 788 courageux électeurs qui m’ont accordé leur confiance. Ma candidature aux législatives dans la 7ème circonscription de Creil-Clermont se solde par un score exécrable de 1,88%. J’avoue avoir reçu un coup de marteau sur la tête que l’accueil et les commentaires élogieux sur notre campagne très dynamique ne laissaient aucunement prévoir…

J’aime trop la vérité pour ne pas reconnaître ce cruel échec et ma profonde déception. J’en souffre pour mes fidèles amis et camarades qui ont dépensé une énorme énergie pendant six mois et pour tous ceux qui nous ont apporté leur soutien durant la campagne... Mais si l’on ne sait pas encaisser un coup et se relever, on n’a rien à faire dans le combat des idées. En politique, la roue ne cesse de tourner, il y a des hauts et des bas, des échecs et des victoires. L’avenir n’est écrit nulle part.
Cette année, l’élection législative fut la réplique mécanique du résultat de la présidentielle. Comme au second tour de l'élection présidentielle, les électeurs qui se sont déplacés se sont regroupés, mécaniquement, autour des deux partis politiques dominants , l’UMP et le PS, qui ont littéralement privé d’oxygène tous les autres. Avoir le courage de défendre ses idées lorsqu’on n’appartient pas à l’un de ces deux partis dominants apparaît presque comme une mission impossible, quelle que soit l’implantation locale des  candidats. L’inexorable mécanique de la bipolarisation a asphyxié le débat à gauche.

 

Le peuple de  Gauche a préféré l’étiquette du poing et la rose au choix libre des personnalités. J’en prends acte. Mais le résultat est sans appel : Edouard Courtial a été réélu au premier tour avec près de 52% des suffrages dans une circonscription qui a quasiment toujours voté à Gauche depuis le 19ème siècle. Il faudra bien reconstruire la Gauche et s’entendre dans le Centre Oise entre les différentes forces de progrès et tous ses élus pour définir une stratégie gagnante la prochaine fois.

Il restera pour moi et ma suppléante Florence Bizien une expérience de terrain sans précédent, une multitude de rencontres et de contacts, une compréhension plus forte de la réalité sociale du Centre Oise. Nous continuerons à agir dans nos mandats locaux pour nos concitoyens et pour les valeurs de solidarité. Nous remercions encore une fois tous les amis qui nous ont aidé et soutenus, le temps des victoires viendra……

Radicalement,

 

 

Publié dans libre opinion

Commenter cet article